ÉGLISE DE MADONNA DEL VELO – UN EXEMPLE D’ARCHITECTURE ECCLÉSIASTIQUE ORVIÉTAINE DU XVIIIE SIÈCLE

Adossée au rocher tout près de Porta Maggiore, l’église fut bâtie pour volonté de Giuseppe Maria des Comtes de Marsciano, éveque de Orvieto qui en finança la construction avec la volonté d’y être enterré.

Selon la tradition on dit que le bâtiment fut édifié aprés l’apparition de la Vierge à une petite bergère à laquelle elle donna une voile de mariée.  La Confrérie du Sacré Cœur y offiça jusqu’à le début du XIXème siècle

En 1810, pendant l’invasion française, la fonction religieuse de l’église fut supprimée.  Elle devint proprieté de l’État et transformée en maison privée et après en magasin, en menuiserie et encore en dêpot temporain des corps qui devaient être transportés au nouveau cimetière comunal après l’Édit de Saint Cloud.

Elle a été restaurée recemment  avec le but de hôter, en futur, un musée du Rocher. De tous les objets de culte il ne reste que deux confessionnaux d’excellente facture et un reliquaire d’ébène conservés dans l’église de Saint Juvenal.

Au cours des siècles XIXème et XXémela petite église a été représentée souvent en aquarelles, dessins et photos même par des artistes fameux comme M.W. Turner.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Comment

Name

Email

Url